En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des services et des offres adaptés à vos centres d’intérêts. Pour en savoir plus et paramétrer vos cookies

Régulation de niveau

LES PISCINES À DÉBORDEMENT OU BAC TAMPON

Pour le bon fonctionnement des piscines à débordement, il est essentiel d’assurer une parfaite régulation du niveau de l’eau. Que le débordement soit périphérique ou par déversoir, l’eau est pompée dans un bac tampon puis refoulée après filtration dans le fond de la piscine.
Pour permettre le débordement et assurer la filtration, il est indispensable de maintenir un niveau d’eau suffisant.
Par ailleurs, il est nécessaire de veiller au rééquilibrage permanent de la piscine et du bac tampon afin d’éviter la surverse du bac tampon.

LES FONCTIONS

  • Interdit pompe

Arrêt de la pompe après détection d'un niveau bas. Dans ce cas, l'arrêt de la pompe est nécessaire sans quoi la pompe pourrait tourner sans eau et donc se détériorer très rapidement.

  • Remplissage

Le niveau est bas mais ne nécessite pas l'arrêt de la pompe. On ne fait que remplir jusqu'à ce que le niveau remonte.

  • Marche forcée - Vidange

Ces deux actions ont lieu lorsqu'un niveau trop haut est détecté. La marche forcée de la pompe est d’abord déclenchée. Elle permet de renvoyer l'excèdent d'eau du bac tampon vers la piscine. Si le niveau reste haut la vidange s’enclenche alors et le niveau du bac tampon baisse.

 

CCEI propose une gamme complète d'équipements de régulation de niveau assurant les fonctions essentielles à la gestion des piscines à débordement

Découvrez tous nos produits

rns433_vignette.jpglineo_vignette.jpglk33rne_vignette.jpg

FLOTTEURS
  • Insensibles aux tensions parasites (foudre ) de l’eau du bassin.
  • Uniquement 2 fils à relier pour la détection.
  • Nécessite d’être protégé afin d’éviter tout blocage mécanique (feuilles, brindilles)
SONDES
  • Sensible aux tensions parasites (foudre ) de l’eau du bassin.
  • 5 fils à raccorder pour la détection.
  • Raccordement direct des sondes au coffret impératif.
  • Fiabilité dépendante des caractéristiques de l’eau (conductivité, dureté )