En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des services et des offres adaptés à vos centres d’intérêts. Pour en savoir plus et paramétrer vos cookies

Comment bien dimensionner son électrolyseur ?

Publié le : 23/05/2019 16:58:06

Comment choisir le bon modèle d'électrolyseur en fonction de la piscine ? C'est une question qui revient souvent et à laquelle personne ne peut répondre en un coup de baguette magique. Pour vous aider, dans le choix de l'appareil adapté à votre piscine (que vous soyez professionnel ou particulier possédant une piscine), nous vous proposons un tableau d'aide au dimensionnement prenant en compte de nombreux paramètres.

En effet, Le volume de la piscine n’est pas le seul paramètre à prendre en compte pour choisir l’électrolyseur. La maîtrise du pH, le taux de stabilisant, l’ensoleillement et le taux de fréquentation sont autant de facteurs à surveiller dans le traitement de l’eau.

Voici un récapitulif des différents paramètres et leur impact sur le volume réel de la piscine. Ce tableau doit vous permettre de correctement dimensionner votre électrolyseur en fonction.

Le tableau complet d'aide :

*Volume de base indiqué pour une piscine à 25°C avec un pH régulé à 7.0 et un stabilisant à 40 ppm environ. De plus, une filtration quotidienne suffisante.

Comment utiliser ce tableau ?

Chaque valeur indique un coefficient à appliquer sur la taille originale du bassin afin d'augmenter le volume équivalent à traiter par l'appareil d'électrolyse. Par exemple, pour une piscine avec un volume initial de 45 m³, mais avec un pH un peu élevé de 7.4 et une température de l'eau à 31°C, le volume équivalent de la piscine à traiter passe à 67.5 m³ (45 x 1.20 x 1.25).

Ainsi, au lieu de choisir un électrolyseur de 50 ou 60 m³, il sera nécessaire de passer sur un appareil surdimensionné permettant de palier aux dérives du pH et aux fortes chaleurs.

Bien évidemment, toutes ses valeurs sont données à titre indicatifs et basées sur des données scientifiques (impact du pH sur le chlore libre, impact de la température sur la prolifération des algues, etc.).

Comment limiter le volume "équivalent" de la piscine ?

Comme expliqué précedemment, il est nécessaire de surveiller certains paramètres régulièrement pour éviter d'avoir à produire plus de chlore et user plus rapidement la cellule d'électrolyse. Voici quelques éléments à prendre en compte pour éviter une eau qui tourne en quelques heures.

Utiliser une régulation pH automatique :

L'électrolyse de sel a de nombreux avantages mais l'un des petits inconvénients est la création de soude liée à l'électrolyse. Cette soude fait monter rapidement le pH de l'eau et augmente, de ce fait, le volume équivalent à traiter de la piscine. Pour cela, vous devez impérativement vérifier régulièrement le pH et l'ajuster si nécessaire avec du pH-.

Pour garantir votre sérénité, vous pouvez associer votre appareil d'électrolyse à une régulation pH automatique qui va automatiquement maintenir le pH à une valeur de consigne comprise entre 7.0 et 7.4.

Augmenter les temps de filtration :

Avec les températures qui augmentent, le besoin de chlore s'intensifie et il est impératif de produire plus longtemps pour garder une eau claire et bien traitée. Mais le traitement de l'eau n'est pas le seul élément à prendre en compte. En effet, il est aussi important d'ajuster la durée de filtration quotidienne, pour bien écrémer les éléments présents dans l'eau (aiguille de pin, feuille, etc.) et aussi permettre à l'électrolyseur de produire plus longtemps.

Vous devez ajuster les temps de filtration en fonction de la température manuellement, ou automatiquement avec le coffret intelligent pour piscine Meteor.

Ni trop, ni pas assez de stabilisant !

Pas grand soleil, 90% du chlore libre produit par l'électrolyseur est détruit en 2 ou 3 heures s'il n'y a pas de stabilisant dans l'eau. Ce stabilisant va protéger le chlore de la dégradation que les rayons ultra-violets (UV) du soleil lui font subir. Il est important de maintenir un taux de stabilisant de 20 à 40 ppm pour garder un taux de chlore adéquat dans l'eau.